Témoignages

“Je me suis posé la question ce matin : “pourquoi je viens ? est-ce encore une méthode de plus qui ne va pas m’apporter de l’autonomie ?” Eh bien, j’ai la réponse : “Si et c’est super !!! Merci, merci, merci”.” Sandra

“Merci beaucoup de nous transmettre avec enthousiasme et honnêteté un super outil comme celui-là !” Nathalie

Depuis plusieurs années, je souffre d’attaques de panique (une forme d’angoisse), de déprime, de manque de confiance en moi, etc. J’ai passé de nombreuses heures (durant 8 ans) sur une chaise chez un psychiatre à analyser de A à Z tous les détails de ma vie dont j’avais envie de parler, avec il faut le dire pas assez d’effets par rapport à mes attentes. Je prends aussi, depuis 8 ans, des antidépresseurs qui me causent de nombreux effets secondaires. Mes tentatives de les arrêter se sont malheureusement soldées par des échecs, mais surtout par la croyance que je devrai prendre ces médicaments à vie.
Après avoir fait deux séances d’ICB avec Hélène Comment, j’ai participé à l’un de ses ateliers d’une journée. Grâce à cet atelier, j’ai acquis des connaissances et des compétences pour traiter de mes problèmes de manière autonome, sans l’aide d’un thérapeute, à mon rythme et gratuitement. J’ai déjà traité seule de deux parties, la partie de moi qui déclenche des compulsions alimentaires et celle qui déclenche de la dépression. J’ai ressenti, durant ces séances seule avec moi-même, un grand bien-être et par la suite de réelles améliorations dans ma qualité de vie. J’encourage donc vivement toutes les personnes motivées à travailler par elles-mêmes à suivre cet atelier.
” Aurélie

Pendant ma formation professionnelle, j’ai côtoyé des fumeurs de joints, qui m’ont fait goûter au cannabis. Ce fut des moments de relâchement mais j’ignorais les dangers qui me guettaient.
Je ressentais de plus un manque de confiance, une recherche constante de planer, de vibrer avec une espèce de transe de groupe futile…
Les années ont passé et j’ai dû arrêter pour des raisons de tests surprise pendant 1 an et demi.
Puis je suis retombé, mais avec le cocktail joints & alcool à fortes doses. Conclusion, je n’avais plus d’ami sincère, il n’y avait en face de moi que des gens qui me regardaient d’un air : «Pfuit… il est encore ado, c’est pas intéressant de partager avec lui». Je vivais aussi des problèmes de communication dans mon couple… C’était une descente en enfer si douce, je vivais dans un univers parallèle que j’avais nommé l’enfer rose….
Un jour, ma femme m’a dit que changer c’est redevenir soi-même! Elle m’a aussi dit que l’esprit est plus fort que le corps, et qu’il serait temps que j’arrête la fumette d’ado…
Elle m’a parlé de son expérience avec l’ICB. Conscient qu’elle venait de poser la limite de sa tolérance, j’ai entrepris d’aller chercher au fond de moi d’où venait le problème. Grâce à la lecture très intéressante d’un livre magnifique «Les Quatre Accords Toltèques», j’ai découvert la force de mon esprit, et peu à peu tout cela a pris un chemin de rémission. J’ai pris la chose au sérieux et j’ai affronté cette faiblesse.
Après une séance ICB de 2 heures, je me suis senti soulagé de m’être libéré de cette addiction qui me diminuait alors que je croyais qu’elle m’élevait. Aujourd’hui, plus de 4 mois après la séance ICB, je n’ai plus d’envie de joints, je ne fume plus, et ma vie est redevenue comme avant : tout est plus simple, je vis dans le moment présent sans la fuite en avant et j’ai retrouvé la stabilité ainsi qu’une très belle communication conjugale. Ma vie sociale est maintenant épanouie et ma vie professionnelle est très captivante.
Seule la volonté de changer m’a guidé vers cet idéal de sérénité spirituelle et d’acceptation.
Tous les toxiques, drogues, médicaments chimiques, alcool, poisons émotionnels d’autrui que l’on prend sans motif valable nous empoisonnent d’une façon sournoise, ils empoisonnent notre esprit et notre corps.
Alors vouloir retrouver un esprit sain dans un corps sain, c’est retrouver la liberté intérieure. Notre instinct de ce qui est juste et bon pour nous, on le retrouve quand notre esprit et notre corps ont été libérés de toutes les substances addictives et toxiques.
” Karl

Je suis toujours super impressionnée des changements qui peuvent se produire grâce à l’ICB. Bref, c’est la révolution pour moi à ce niveau. Je suis très très contente de ça. Je suis sûre que la voie est ouverte vers la libération du «je ne dis rien pour ne pas dire non et ne pas plaire», bref, vers la libération de la peur des conflits. Dans tous les cas, je ressens vraiment un fort changement et c’est bien beau. Merci encore pour cette formation qui m’a beaucoup plu. Je vais reprendre les cours la semaine prochaine pour me replonger dedans et me ré-imprégner des processus avec le recul nécessaire.” Claire

Thérapie et développement personnel – Lausanne Suisse