Témoignages

“Après avoir surmonté un deuxième divorce, je me retrouvais néanmoins avec la sensation de ne plus arriver à avancer et à envisager l’avenir. Je me sentais triste et sans énergie, j’étais en dépression.
Une seule séance avec Hélène a changé ma vie. Nous avons découvert que la dépression était installée depuis mon adolescence et le divorce de mes parents que je combattais depuis mais qui me pompait toute mon énergie et qui me lançait dans des aventures amoureuses toujours destinées à l’échec, renouvelant à chaque fois le même scénario destructeur.
Cette séance qui a duré 4 heures m’a permis d’aborder ma dépression dans un contexte complètement différent et le résultat a été immédiat et surtout perdure:
J’ai retrouvé confiance en moi, dans une belle énergie positive et en même temps je me sens sereine et très calme. Je ressens moins de stress et d’angoisse au travail. Je n’ai plus ressenti de tristesse ni de mélancolie, et la plus belle récompense est que je me sens très bien seule, je l’apprécie chaque jour comme un cadeau dans un sentiment de liberté. J’ai à nouveau envie de partager et je privilégie les belles amitiés, j’ai découvert le yoga et la méditation, bref la vie est belle !
De tout cœur merci Hélène !”
Melissa

Lors de ma première épreuve du bac j’ai été saisie pour la première fois d’une énorme crise d’angoisse. La veille de l’épreuve j’ai d’abord eu la nausée et la diarrhée, je pensais alors être un peu malade. La nausée n’est pas passée et je me suis forcée le lendemain à aller passer mon épreuve malgré une grosse envie de vomir, une fois l’épreuve passée, les symptômes disparurent immédiatement. Lors de chaque épreuve j’eus de nouvelles crises d’angoisse jusqu’à parfois vomir, notamment lors de mon passage du permis où je vomissais encore 20 minutes avant d’aller le passer. Le même phénomène se répéta jusqu’à la fin des épreuves, me rendant incapable de me déplacer, de bouger ou de penser à autres chose qu’à la nausée. A la fin du bac, je pensais en avoir fini avec l’anxiété or, lorsque je dus commencer à travailler quelques jours plus tard, je fus à nouveau frappée par de très grosses crises d’angoisses. J’ai ainsi compris qu’elles seraient là à chaque évènement me poussant de près ou de loin hors de ma zone de confort.
J’ai donc pris rendez-vous avec Hélène Comment par Skype pour faire un processus en ICB car il m’était impossible de continuer comme ça, c’était devenu invivable !!!
Ainsi, dès le lendemain, le changement était surprenant : penser au travail et y aller n’était plus source d’angoisse. Avec les nouvelles croyances positives, j’étais prête à poser les questions qui auparavant déclenchaient une angoisse, à faire des rencontres sur mon lieu de travail sans me prendre la tête. J’y ai pris du plaisir. Je peux à nouveau ressentir de l’excitation à l’idée de la découverte et de la nouveauté. Lorsque je pense à ma rentrée à l’université en septembre (ce qui était aussi source d’appréhension) je me sens enthousiaste et prête pour la nouveauté.” Caroline

Lors de ma rencontre avec Hélène Comment début 2018, j’ai été très agréablement surpris pas la méthode ICB, une thérapie bien différente de tout ce que j’avais pu tester jusqu’alors. C’est simple, efficace, précis. Je me suis surpris à pouvoir entrer en dialogue avec moi-même, avec une lucidité presque déconcertante pendant la séance. Au-delà de la thérapie en elle-même, j’ai aussi particulièrement apprécié la thérapeute, une personne prévenante, attentive, et très professionnelle avec un suivi par téléphone après la séance, pour faire un bilan sur les changements observés. J’ai pu le soir même de la séance passer de la théorie à la pratique lors d’un repas qui a viré brutalement au désagréable avec une connaissance qui est devenue agressive en énumérant toute une série de reproches concernant ma personne. D’habitude, j’aurais été très peiné par cette situation tendue et inattendue, mais cette fois, grâce à l’ICB et à la déprogrammation de mes comportements inadéquats, j’ai pu comprendre exactement la situation sans être submergé d’émotions fortes et ainsi prendre les bonnes décisions et avoir les paroles justes en retour.” Mike

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une peur bleue des chiens qu’ils soient petits, grands, gentils ou pas, tenus en laisse ou pas, etc. J’ai trainé cette peur à travers les années dans le monde rempli de ces animaux et dans lequel je me sentais donc constamment menacée. À de nombreuses reprises, les gens ont essayé de me réconcilier avec les chiens mais rien n’y faisait, ma peur était toujours la plus forte. L’origine de cette peur remonte à ma plus tendre enfance lorsque j’avais été attaquée par un chien errant à l’âge de 7 ans. Chaque fois que je croisais un chien, c’est l’image de ce monstre plus gros que moi qui me renverse et m’aboie au visage qui me revenait.
La goutte d’eau qui a fait déborder le vase était ma rencontre avec un chien lors d’une journée chez des amis. A peine arrivée, j’ai vu un chien me courir dessus. La peur m’aveuglait, je pleurais, tremblais et criais et je suis partie en courant me réfugier dans la voiture où je suis restée enfermée un moment. C’est là que j’ai réalisé que je ne pouvais pas continuer ainsi éternellement. J’avais déjà entendu parler d’Hélène Comment et de l’ICB et des miracles qu’elle avait réussi auprès de nombreuses autres personnes. Malgré le fait que je sois une personne très rationnelle qui ne croit pas aux guérisons miracle, j’ai voulu tenter cette méthode. Hélène Comment m’a accueillie avec beaucoup de tendresse et de compassion et elle m’a rassurée à travers ce processus parfois douloureux puisqu’il m’a ramenée dans mes souvenirs qui avaient laissé d’importantes séquelles dans ma vie.
Aujourd’hui et après seulement un processus de moins de 2 heures, je suis non seulement réconciliée avec les chiens mais je pourrais même envisager d’en avoir un un jour. Un immense merci à Hélène d’avoir changé ma vie.” Monica

Je souffrais depuis plusieurs années d’une sensation de boule à la gorge qui apparaissait  dans les moindres situations de stress, m’empêchant ainsi de parler. La défense de ma thèse approchant à grands pas, je ne pouvais pas me permettre que cela m’handicape durant ma présentation. J’ai donc décidé de faire appel à Hélène en urgence. La séance d’ICB m’a énormément aidée. Premièrement, j’ai pu faire ma présentation avec succès mais par dessus tout, cela fait maintenant six mois que je suis libérée de ce problème, ce qui me permet de tenir des conversations qu’il m’était impossible auparavant. Merci de tout cœur Hélène pour ce cadeau. » Livia

Thérapie et développement personnel – Lausanne Suisse